Bringing some simplicity to unfamiliar health and safety practices during COVID-19

Category: My Aliaxis, Date: 04 May 2020


By Ralf Makowski
Technical Manager, Ipex North America

French version below

Despite being relatively straightforward, physical distancing guidelines to stop the spread of coronavirus aren’t always easy to follow. Our basic social instincts are to hug our friends and family, or shake hands with colleagues – and somehow our faces become itchy as soon as we’re told not to touch them.

In our plants, shared workstations and tools now need to be tracked and cleaned regularly to avoid any possible cross-contamination. It seems simple enough, but also requires that we adjust our work habits. As the Technical Manager & Hygiene Leader at the IPEX Edmonton Fabrication Facility in Canada, it’s my job to maintain a safe workplace for our people and ensure that everyone follows our new hygiene rules.

The need to adopt new safety behaviours is something our site’s management team has had to consider. When it came to shared workspaces, tools and storage areas, we wanted to come up with a simple system to communicate whether something is clean and thus safe for use. Our solution is a system of red and green tags to visually indicate if workstations or tools are clean. A red tag indicates that a workstation or tool board is in use and thus potentially contaminated, or simply that it is not in a clean state. Green tags, on the other hand, indicate that the workstation is clean and ready for use.

The double-sided tags bring a sense of familiarity to a new safety concern: green means go and red means stop. We have dedicated tags for workstations, tool boards and storage shelving. For example, if someone is working at a machine, they flip the tag to red to ensure everyone knows that it is in use and could be contaminated. Once the work is complete, the employee using the workstation cleans all the controls and common touch points, then flips the tag back to green to indicate it is safe for others to use.

Because of its simplicity, implementing this new system has been quite easy. Moreover, we’ve already shared our tagging system as a best practice with other sites across the country. Like all of our safety initiatives, this system requires everyone’s engagement and a pro-active attitude to work properly. I’m happy to say that this has been the case at our site and that everyone is doing their part to keep each other safe.

Ralf Makowski

Une méthode simple pour des mesures inhabituelles en matière de santé et de sécurité pendant COVID-19

Bien que relativement simples, les règles de distanciation sociale destinées à arrêter la propagation du coronavirus ne sont pas toujours faciles à respecter. Nous avons instinctivement tendance à prendre nos proches dans les bras et à les embrasser, ou à serrer la main à nos collègues. Et pour une raison ou une autre, notre visage commence systématiquement à gratter dès qu’on nous interdit de le toucher.

Les outils et postes de travail partagés de nos usines doivent désormais faire l’objet d’un suivi et d’un nettoyage réguliers pour éviter toute contamination croisée. Cela paraît simple, mais nos habitudes de travail doivent être adaptées. En tant que Directeur technique et responsable de l’hygiène du site de production IPEX d’Edmonton, au Canada, il est de ma responsabilité de garantir la sécurité sur le lieu de travail pour notre personnel et de veiller à ce que les nouvelles règles d’hygiène soient respectées par toutes et tous.

L’équipe de direction de notre implantation a dû réfléchir à l’adoption de nouvelles mesures de sécurité. En ce qui concerne les postes de travail, les outils et les espaces d’entreposage partagés, nous avons cherché un système de communication simplifié permettant d’indiquer si un outil ou un poste de travail est propre et ne présente donc aucun danger pour ses utilisateurs. La solution : un système d’étiquettes rouges et vertes. Une étiquette rouge signifie qu’un poste de travail ou un tableau à outils est en cours d’utilisation et risque donc d’être contaminé, ou tout simplement qu’il n’a pas été nettoyé. Une étiquette verte, en revanche, indique que le poste de travail est propre et prêt à l’emploi.

Ces étiquettes à double face nous offrent un référent que chacun connaît déjà, ce qui facilite donc le respect de nos nouvelles consignes de sécurité : le vert signifie « oui » et le rouge signifie « non ». Nous disposons d’étiquettes spécifiques pour les postes de travail, les tableaux à outils et les rayons d’entreposage. Par exemple, si quelqu’un travaille sur une machine, il retourne l’étiquette du côté rouge pour que tout le monde sache qu’elle est en cours d’utilisation et pourrait être contaminée. Lorsqu’il a terminé son travail, le collaborateur nettoie tous les boutons de contrôle et points de contact habituels avant de replacer le côté vert pour indiquer que ce poste est prêt à être utilisé.

Vu sa grande simplicité, la mise en œuvre de ce nouveau système d’étiquettes n’a posé aucune difficulté. Il a en outre été ajouté aux meilleures pratiques et partagé avec les autres sites du pays. Comme toutes nos initiatives en matière de sécurité, ce système requiert l’engagement de chacun et une attitude proactive pour fonctionner correctement. Je suis heureux de pouvoir affirmer que cela a été le cas sur notre site et que tout le monde contribue à notre sécurité collective.

About Aliaxis

Aliaxis is a global leader in advanced plastic piping systems for building, infrastructure, industrial and agriculture applications. The company provides communities around the world with sustainable innovative solutions for water and energy, leading the industry in a way that anticipates the rapidly evolving needs of its customers and of society. With a global workforce of about 16,000 employees, Aliaxis offers specific solutions that meet our customers’ most demanding needs across the globe. Aliaxis is active through leading local brands and operating in over 45 countries, combining local solutions with global innovation and operational excellence. The company is privately owned, with its global headquarters in Brussels, Belgium.

More on www.aliaxis.com